Tahiti Pro Teahupoo, du 10 au 20 Août 2018, event #7

INFORMATIONS

Le Surf n’est pas jouable sur les book Arjel. 

Attention, c’est une des première fois ou je trouve que la formation des heat rend très difficile certains choix, en effet le hasard a fait que plusieurs bon surfeurs vont devoir s’affronter dès le heat 1 ce qui rend d’autant plus délicat la sélection.

➡️La gestion des mises n’a pas été faite au hasard, un peu différente des fois passées, une partie des mises se feront en flat bet. n’hésitez pas à me contacter pour plus d’explications.

➡️Pour suivre la compétition retransmise en live, rendez vous sur la page Facebook de la « World Surf League »

🏄TYPOLOGIE DU SPOT🏄

Cet événement et unique dans le tour et se distingue sur différents points.

À l’inverse de la majorité des autres events, Tahiti et plus particulièrement Teahupoo c’est du surf de gros. C’est à dire que ce ne sont pas des vagues ou vous verrez les surfeurs rivaliser avec leur jeu aérien ou sur le plan technique des manoeuvres. Ici pour gagner il suffit de prendre le plus beau et le plus long tube sur la plus grosse vague. 

Le récif de Teauhupoo réunit toutes les conditions pour fabriquer la vague parfaite.

La vague se forme à 15 minutes de la rive en pagaie, à 200 mètres environ de la plage au niveau de la passe. Chaque houle du sud arrive sur ce récif en formant une vague massive et puissante, offrant souvent des tubes spectaculaires. Variant entre 1,50 m et 10 m de hauteur par grosse houle, cette vague déferle avec une forte puissance accentuée par le récif qui remonte subitement des fonds océaniens, passant de plusieurs mètres de fond à à peine 80 cm d’eau. C’est ce qui rend la chute si périlleuse pour le surfeur, le blessant très souvent et parfois fatalement.

De ce fait, c’est un event ou les cartes sont redistribuées. il est très important de connaitre les forces et faiblesse des surfeurs car souvent les leaders du tableau ne sont pas les favoris sur ce genre de spot. 

🏄PARIS SUR LA COMPÉTITION🏄

Sur Bet365 il y a des paris « moyen terme » très intéressant à tenter

Atteint les demi-finales : 

Gabriel Medina @ 1,8 (1%)

Julian Wilson @ 2,1 ( 0,5%)

Jeremy Flores @ 4,5 (0,5%)

🏄Round 1🏄

HEAT 1

On commence déjà avec un heat délicat. J’attendais Flores au tournant pour cet event ou à l’inverse des autres il a toutes ses chances d’arriver dans le carré finale. Flores sait y faire en pipe, lorsqu’il s’agit de caler des gros barreaux le français répond présent et c’est notamment grâce à ce talent que Flores est pensionnaire sur le CT depuis maintenant de nombreuses années. Pour preuve on peut citer sa récente victoire lors du dernier Pipe Master ou à l’issue d’une finale sensationnel contre le grand leader suprême JJF ❤️ il est arrivé à lui prendre la victoire sur un de ses homespot. 

Son talent pour le pipe n’est donc plus à prouver. Flores bien que pas aussi en détresse que Duru à besoin de résultats si il veux continuer à être logé nourri blanchi par la WSL. 

Je suis déçu que Duru se retrouve dans ce heat car cela aurait aussi pu être sa chance (enfin) de faire quelque chose de sa saison. Enchainant les 25ème places, Duru voit la porte de sortie du CT arriver devant lui. Mais pour moi il pouvait renverser la situation sur cet event. C’était durant l’été 2017 que Duru s’est révélé être un vrai monstre des grosses vagues avec le Fiji Pro ou le français avait atteint les quarts de finale. Il n’a peut-être pas gagné mais pour l’avoir vu surfer ce jour la je suis devenu fan. Malheureusement c’est le néant pour Duru depuis, Je pense que Duru dort trop profondément pour qu’on puisse le réveiller sur cet event. 

La menace Duru semblant écarté. Le danger vient clairement du côté de Wade Carmichael peu d’historique sur ce nouveau venu sur le CT particulièrement sur des vagues de ce genre, de ce que j’ai pu voir aujourd’hui je ne le vois pas prendre ce heat à Flores, cependant je me méfie car Wade et un surfer qui n’a pas cessé de me surprendre depuis le début de la saison. Je suis pas fan mais il faut l’avouer il a un style chirurgicale et qui paie. Espérons que son manque d’expérience lui fasse défaut sur ce premier tour. 

⏩Jeremy Flores @ 2 (0,5%)

HEAT 3

Pour faire plus bref sur ce heat il suffit tout simplement de constater l’état de forme des trois surfeurs et de voir que cet état s’aligne parfaitement avec les performances de ces trois surfeurs sur cet événement l’année passée. Italo on fire sur cette première moitié du tour à brièvement porté le maillot jaune notamment grâce à ses victoires sur le 1er et 4ème event.

À l’inverse Pupo ou Zietz qui ne proposent rien de consistant cette saison ( oui il est vrai que Zietz à tout de même atteint les portes des quarts au dernier event, mais cela reste qu’un seul event…) Les deux surfeurs ont tout les deux été au repêchage l’année dernière au Tahiti Pro, avec des score particulièrement faible. Italo à l’inverse réputé pour sa consistance est pour moi un concurrent bien plus sérieux pour décrocher sa place pour le round 3. 

⏩Italo Ferreira @ 1,75 (0,5% si Flores win sinon 1%) 

HEAT 4

Coup facile pour Medina ? Cela en a tout l’air. Pas de concurrence crédible à l’horizon pour le finaliste 2017 du Billabong Tahiti Pro 2017. Toujours aussi consistant dans son surf Medina s’impose comme valeur sûr. Bien évidement la côte n’est pas attrayante compte tenu du risque. Cependant cela semble à mes yeux être le heat le plus prévisible de ce round 1.

Avec un Dantas complètement effacé cette saison et un score assez faible l’année passé sur cet event (Wiggolly sera tout de même arrivé à atteindre le round 4 mais ce fut pénible) difficile de le voir rivaliser avec un Medina très accrocheur cette année. Du coté de Hermes, en plus des faibles résultat c’est aussi surtout le manque d’expérience sur le tour qui se fait sentir. En tant que rookie sur le tour Hermes que je voyais décoller cette saison est bien loin d’avoir prit l’envol de Colapinto.

Large avantage à Medina sur ce Heat.

⏩Gabriel Medina @ 1,5 (1% si 2/2, 2% si 1/2, sinon 3,5%)

HEAT 5

Le Heat les plus compliqué selon moi ! Wilson, l’actuel tenant du titre sera face à Papi Parkinson qui malgré son âge reste un adversaire redoutable. Parkinson l’a annoncé, c’est sa dernière année sur le tour avant sa retraite bien mérité. Mais jusque la on peut constater que le surfeur met toujours autant de sérieux et d’application dans cette compétition. Même si il est placé en tant qu’outsider pour moi ce heat peut partir dans tout les sens.

De l’autre côté le danger est très présent aussi. Mateia Hiquily à décroché sa wildcard au trials hier. Et lorsqu’on a vu la domination Tahitienne sur les autres surfeurs internationaux sur ces trials, on a du soucis à se faire… En effet, sur un spot aussi atypique que Teahupoo l’avantage du terrain n’est pas des moindre.

Très délicat donc de donner un gagnant pour ce Heat, Je préfère m’abstenir.

HEAT 6

Voici un heat très intéressant avec des choses à dire. Et contre toute attente je ne choisirais pas Toledo comme poulain sur ce heat. Bien que le brésilien est favori pour décrocher le titre cette année, il n’est pas favori sur cet event. Ce sera donc bien la première fois que nous allons miser contre lui. Toledo, adulé pour son surf exceptionnel, que ce soit sur ces manœuvres ou son jeu aérien, est cependant critiqué pour son manque de technique dans les grosses vagues. Conscient de sa faiblesse, le brésilien est déjà sur place depuis plusieurs semaine pour se préparer à la compétition en s’entrainant directement sur la vague de Teahupoo.

Catastrophe lorsque ce dernier à voulu réaliser la prouesse de caler un flotter sur une grosse vague. Toledo à manqué sa replaque et a fini par se faire rouler dans le reef. Conséquence, un dos en sang complètement lacéré par le récif tahitien. Même si la blessure est superficielle et n’empêchera pas le surfeur de disputer l’étape, elle n’en reste pas moins très impressionnante.

Pour moi c’est le genre de chute qui laisse des traces sur le corps comme dans la tête à l’approche d’une compétition. C’est triste pour Toledo qui en voulant bien faire ne s’est pas forcement aidé. Je prend donc le risque de croire que cet épisode perturbera le surfeur pour cette compétition..

En face nous avons le grand gagnant des trials, le Tahitien Tikanui Smith. Compte tenu de sa démonstration de force lors des trials je vois le tahitien en position de force dans ce heat. Yao Dora ne semblant pas être une menace à moins d’une surprise, ce sera pour moi Tikanui pour ce heat.

⏩Tikanui Smith @ 2,65 (1%)

HEAT 9

in extremis, suite au forfait de dernière minute de Slater, Mikey prendra le départ pour ce main event. Pourras t’il continuer à nous surprendre ? Je ne sais pas cependant la cote proposé est très correct et donc ça vaux le détour. Grande surprise de cette saison alors qu’il n’est même pas officiellement un surfeur du CT, Mikey à participé à tout les event de l’année à l’exception d’un seul. Et autant dire qu’il n’a déçu personne. Actuellement 9ème au leaderboard on peux déjà dire que Mikey a réussi sa saison. Même si les grosses vagues ne sont pas sa spécialité.

Ce ne serait pas de l’argent jeté par la fenêtre que de miser sur ce surfeur très consistant pour le round 1.

Wilkinson pourrait potentiellement venir embêter notre jeune australien. Bien plus expérimenter Wilki à de quoi venir voler ce round. Mais je compte sur Mikey pour continuer à gérer ses round tout aussi efficacement que ce qu’il a su faire jusqu’a présent. On a bien vu que sa stratégie de sélection de vagues à payé plus d’une fois pour lui. Notre leader suprême JJF❤️ saurait de quoi je parle car il en a déjà fait les frais. 

⏩Mikey Wright @ 2,75 (1%)

HEAT 10

Heat que je trouve très similaire à celui juste avant. On se retrouve dans une situation ou un jeune surfeur très talentueux se retrouve face à des concurrents à sa portée. À l’image de Wright, Colapinto est aussi une très belle surprise cette saison. Le tout jeune américain de 19 ans s’est rapidement imposé sur le tour. Il aura pas fallu plus de quelques events pour comprendre que nous avons la un potentiel futur champion du CT. Cependant est-ce que le talent arrivera t’il à combler le manque d’expérience ? Jusque la, la réponse à été oui pour Colapinto. Mais cela semble plus délicat lorsqu’il s’agit de grosses vagues.

La cote supérieur à 2 me donne tout de même envie de tenter. D’autant plus que j’ai un peu moins d’appréhension concernant ces adversaires. Andine et Gudauskas me font pas aussi peur qu’il Wilkinson bien trop habitué à l’exercice. 

⏩Griffin Colapinto @ 2,25 (1%)