Monaco – Le Mans

C’est parti pour cette première manche de cette finale de Jeep Élite, qui se jouera à domicile pour Monaco.

Des équipes très différentes et donc beaucoup à dire. Monaco à survolé la ligue cette saison. Avec le banc le plus profond de France et de grand noms du basket Français et international, l’équipe est menée d’une main de fer par un coach tout juste sacré meilleur coach de Pro A la saison passée. 

Zvezdan Mitrovic aura mené Monaco jusqu’au sommet depuis sa reprise en main de l’effectif en 2015 ou le club alors à la dérive était encore en Pro B. 

Depuis, avec coach Z, Monaco à remporté 80,4% de ses rencontres. La progression est juste hallucinante. Avec une recrutement finement mené, rien n’est laissé au hasard.  L’expérience du coach ou des joueurs joue énormément dans la réussite du groupe.

L’expérience, on ne peut pas en dire autant pour Le Mans. Après une saison incroyable Le Mans fait l’exploit de finir 3ème et encore plus impressionnant d’accéder en finale en dégageant des clubs bien plus expérimenté qu’eux tels que Strasbourg par exemple. Il faut le reconnaitre, le banc des Manceaux est aussi très bien fournit. Avec notamment le plus grand joueurs de la ligue française, Youssoupha Fall (2m21) qui obligent ses adversaires à repenser toute leur stratégie offensive mais surtout défensive. 

Mais le parcours des Manceaux ne fut pas si aisé que cela. Ce fut seulement à l’issue de 5 matchs et d’une prolongation sur le dernier que Le Mans décroche une victoire aussi belle qu’inattendue. 

Il faut comprendre que Strasbourg une des équipes les plus puissante de la Jeep Élite montrait déjà des signes de faiblesse depuis l’absence de Labeyrie, qui jusque la fut un pilier indispensable à l’équipe. De plus, la méforme de Bilan a aussi largement contribué à la victoire des Manceaux. 

Malgré cela il aura fallu 5 matchs et une prolongation pour permettre au Manceaux d’accéder à la finale, alors que Monaco à plié l’affaire en 4 matchs avec Limoges. 

En plus d’avoir un banc légèrement plus profond que Le Mans, Monaco aura aussi eu un repos plus long et une demi-finale moins intense que Le Mans. Ce qui aura certainement permit à l’équipe et à coach Z de se préparer de façon optimale pour aborder cette finale. 

Dernière anecdote bien plus technique, j’ai parlé dans l’analyse de l’avantage énorme que possède Le Mans d’avoir le joueur le plus grand de la Jeep Élite. Fall, du haut de ses 2m21 qui sans surprise est le meilleur rebondir de son équipe. Avoir un joueur si grand rend la défense difficile pour l’adversaire, mais aussi l’attaque car Fall monte en attaque. Les actions offensives dans la raquettes en deviennent bien plus difficile pour leur adversaire. Cependant si il y a bien une équipe capable de trouver une parade à cela c’est bien Monaco. Notamment grâce à leur petit prodige Robinson. Fraichement revenu de blessure, Robinson à su montré qu’il été prêt à revenir à sa forme tonitruante d’avant blessure. Coach Z l’a sorti à peine quelques minutes lors de la dernières rencontre contre Limoges et Robinson à enchainé les paniers. il n’a terminé que 6 matchs à moins de 10 points dont le dernier à Villeurbanne quand il s’est blessé aux adducteurs. A 10 reprises, il a dépassé la barre des 20 points avec une pointe à 26 contre Boulazac. Le troisième meilleur marqueur de Jeep Élite avec 15,9 points par match est aussi un des joueurs les plus adroits sur les tirs de longues distance, il prend la moitié de ses tirs derrière l’arc ! A savoir la parade idéal que Monaco devra mettre en avant pour éviter de se retrouver sous le panier avec un Youssoupha Fall prêt à défendre. 

Ce soir je pense que Monaco ne fera pas de cadeau au Manceaux pour ce premier match à domicile derrière un public tout autant mobilisé que l’équipe pour aller chercher le titre. 

🏆Le conseil AlphaBet 🏆

➡️ Monaco gagne par au moins 7 points d’écarts (H-6,5)  : @ 1,59 ( 1 %)