Les principaux commandements du parieur gagnant

bases pronostics paris sportifs

Cet article est là pour vous poser les bases des paris sportifs, si jamais vous débutez. N'hésitez pas à mettre en place de bonnes habitudes dès le départ pour ne pas effectuer toute une somme d'erreurs qui vous démobiliseront dès le départ. Voici quelques exemples de bonnes habitudes à prendre.

Avoir une bankroll

La bankroll est votre outil de travail. Sans en avoir, vous n’aurez aucune indication concernant la progression de votre capital, votre taux de réussite, le rendement de vos paris sur le long-terme… Pour s’en constituer une quand vous voulez débuter dans les paris sportifs, l’astuce est de profiter des bonus des bookmakers (100€ remboursés sur votre pari s’il est perdant). 

Cependant, je vous conseille seulement de faire cette technique sur ParionsSport et Winamax, car ce sont les deux seuls bookmakers qui remboursent votre pari perdant CASH. Vous pouvez profiter du bonus ParionsSport juste ici, avec 120€ remboursés CASH sur votre premier pari.

Les bookmakers peuvent être donc des bonnes rampes de lancement pour vous lancer dans les paris sportifs. Vous effectuez votre premier pronostic sans risque et vous avez cette opportunité de créer une bankroll de quelques centaines d’euros très rapidement. Mais il faudra forcément investir un petit peu d’argent au début. Cela peut également vous pousser à faire les choses de manière rigoureuse.

Gérer sa bankroll

La gestion est capitale dans les paris sportifs. C’est vraiment la base qui vous évite d’effectuer d’énormes erreurs sur des prises de décision irrationnelles. Ne jouez jamais plus de 5% de votre bankroll (et encore 5% cela peut être énorme, je vous préconise davantage entre 0.5% et 2% de mise par pronostic).  Ainsi, pour perdre l’intégralité de votre bankroll, il faudrait que vous perdiez plusieurs dizaines de fois de vos pronostics pour la perdre en intégralité, ce qui est impossible si vous jouez des côtes convenables sur des matchs analysés.

Essayez, après vos analyses, d’estimer un pourcentage selon lequel le pari a des chances de passer. Ma technique est la suivante : si, après analyse, je constate que mon pari à 50% de passer, et que la côte est supérieure à 2 (c’est-à-dire une chance de moins de 50% de passer selon le bookmaker), alors la cote vaut le coup d’être jouée. On parle ici de value bet, mais c’est une notion très floue et purement objective qui demande du temps à être assimilée pour un parieur novice.

Il y a plusieurs types de stratégie que vous pouvez mettre en place. Soit miser toujours la même mise par pronostic, soit miser une somme variable selon le degré de confiance, selon l’écart de value bet… L’essentiel est de trouver la stratégie qui vous correspond le mieux, et seul le temps et l’expérience pourront faire le travail pour vous.

Analyser les matchs

C’est également essentiel si vous voulez maximiser vos chances de gagner. Une bonne analyse augmente de 80% vos chances de gagner, les 20% restants sont laissés à la part de chance, qui vous le savez très bien, restera toujours présent dans le sport. On ne peut pas prévoir qu’un joueur va prendre un carton rouge, ou qu’un équipe va provoquer un pénalty à la 90ème.

Mais s’il n’y a pas de faits de jeu importants dans un match, l’analyse vous fera gagner de l’argent sur le long-terme. Inutile de passer des heures à analyser un match. Au fur et à mesure de faire des analyses, vous deviendrez de plus en plus efficace et réussirez à récolter les informations plus facilement. Les données à prendre en compte sont forcément différentes selon les sports, alors mettez en place une bonne habitude d’analyse et le temps fera le reste. 

Parier chez plusieurs bookmakers

Cela est essentiel si vous avez comme objectif de toujours avoir la meilleure côte. Car avoir la meilleure côte à chaque vous permettra d’engranger des petits bénéfices supplémentaires à chaque pari gagnant, qui pourront faire gonfler votre bénéfice total sur le long-terme, ou du moins limiter vos pertes. Certes, quand votre pari est perdant, vous perdrez toujours la même somme quel que soit le bookmaker, mais lorsque votre pari sera gagnant, il vous fera gagner un petit plus d’argent que s’il vous l’aviez placé sur un bookmaker avec une côte plus faible.

Je vous dirais volontiers de vous inscrire sur les bookmakers étrangers car les cotes y sont en moyenne 20% plus hautes que celles des bookmakers français. Mais si vous n’êtes pas encore prêt à franchir le pas, inscrivez-vous au moins sur les meilleurs bookmakers français, qui sont pour moi Winamax, Unibet, et ParionsSport.

Sur ces trois bookmakers, vous serez quasi assuré d’avoir les meilleures cotes pour tous les événements sportifs. Ne les négligez pas. Si vous effectuez ce travail de répartir votre bankroll sur plusieurs bookmakers, vous prendrez de l’avance sur ces derniers mais aussi sur la grande majorité des parieurs. 

Envi de progresser dans les paris sportifs ? N’hésitez pas à rejoindre une communauté de parieurs gagnants ! 

%d blogueurs aiment cette page :